Jurassik park est sur le journal de la société de production audiovisuelle ARI Pictures.

Jurassic Park est de retour


JURASSIC PARK VERSION CRISTAUX LIQUIDES ; OU COMMENT FAIRE DU NEUF AVEC DU VIEUX ?

En tombant sur la page d’accueil d’un célèbre site d’actualité cinématographique dont je tairai le nom, j’ai bien cru un instant être tombée dans une faille spatio-temporelle. Devant moi se dressait fièrement l’affiche un peu démodée du film Jurassic Park de Steven Spielberg, en première page des actualités ! Le hic ? Ce film est sorti dans nos salles en 1993. 

Afin de rendre plus agréable la lecture de cet article et de vous remémorer la sublime bande-originale du film La vie est belle, sorti lui aussi en 1993, je vous invite à lancer cette vidéo.

Après avoir considéré puis éloigné de mon esprit le proverbe anglais « le fou rit, même quand il se noie » et après avoir dansé un paso doble dans mon salon pour vérifier que « tout allait bien », j’ai essayé de mettre fin à ce suspense insoutenable…

Le Jurassic Park 3D de 2013 est une version parfaitement identique du Jurassic Park de 1993, à l’exception que ce dernier a été entièrement dépoussiéré par la 3D relief. Même histoire, même casting, mêmes dinosaures. Bien entendu, la version 3d + Blu-Ray sortira ce mois-ci et sera même projetée dans les salles, comme ce fut le cas pour Titanic en 2012. Dépoussiérer les vieux films de nos placards, ceux dont le prix est affiché en francs ? L’initiative semble tout à faire honorable. Mais depuis 2001, les studios s’évertuent de lancer régulièrement des petites rumeurs croustillantes sur l’éventuelle sortie d’un potentiel, très hypothétique éventuel Jurassic Park 4 !

Maintenant que la rumeur est confirmée, voilà qu’une version du premier film ressort sur nos écrans. Coïncidence ou stratégie marketing ? Inutile de vous souffler la réponse.

Cette semaine Alexia André du journal d'ARI Pictures fait le point sur Jurassic Park 3D

A votre avis, l’image du film de 1993 se situe en haut ou en bas ?

À l’exception des fans de la trilogie (dont je fais fièrement partie), la démarche n’est-elle pas un peu risquée. Assurément ! Certains vieux films sont un peu comme les bandanas et les pin’s  : le passé appartient au passé et on ne va pas s’en plaindre. Heureusement pour  Steven Spielberg, Jurassic Park n’a pas pris une ride !

Tout de même, quelle étrange idée ! Aller au cinéma, payer une place, pour aller voir un film que l’on a déjà vu et qui de surcroit passe tous les ans sur les chaînes publiques ? C’est un peu comme relire un livre ou aller deux fois au même concert : Ces us et coutumes appartiennent à une extrême minorité de la population française.

Accessoirement, nombre d’entre nous sont déçus par les films 3D, non seulement parce que les lunettes à cristaux liquides nous donnent l’impression d’avoir fait le tour du monde en voilier avec le mal de mer, mais aussi car très souvent, les films sont tournés en 2D et adaptés ensuite en 3D, ce qui réduit considérablement la qualité de la 3d (les plans d’origine ne sont pas pensés pour une adaptation 3D).

Dans ce merveilleux monde insatiable qu’est le cinéma, il n’y a cependant pas de recette qui fonctionne à tous les coups et c’est au public et seulement au public de juger si Jurassic Park a mérité cette nouvelle peau ? Après tout, le seul mauvais choix est l’absence de choix.

Alexia André